Navigation – Plan du site
Annexes et Sources

Annexes

p. 275-286

Texte intégral

Principaux responsables politiques français entre le 17 mai et le 23 novembre 1877

1Président de la République : le maréchal de Mac-Mahon (1873-1879)

2Président du Sénat : le duc d’Audiffret-Pasquier (1876-1879)

3Président de la Chambre des députés : Jules Grévy (1876-1879)

3e cabinet de Broglie, dit Broglie-Fourtou, ou « cabinet du 16 mai » (17 mai -23 novembre 1877)

4Président du Conseil et ministre de la Justice : Albert de Broglie

5Ministre de l’Intérieur : Oscar Bardy de Fourtou


6Ministre des Affaires étrangères : Louis Decazes


7Ministre des Finances : Eugène Caillaux

8Ministre de la Guerre : Général Berthaut


9Ministre de la Marine et des Colonies : Amiral Gicquel des Touches


10Ministre de l’Instruction publique, des Cultes et des Beaux-Arts : Joseph Brunet

11Ministre des Travaux publics : Auguste Paris


12Ministre de l’Agriculture et du Commerce : Alfred de Meaux


13Sous-secrétaire d’État à l’Intérieur : René Reille

Organigramme du ministère des Travaux publics au temps d’Auguste Paris

14Chef de cabinet : M. Cléraut, ingénieur des mines


15Chef adjoint de cabinet : M. Schelle


16Secrétaire général : M. Pascal, conseiller d’État, inspecteur général des Ponts et Chaussées


17Directeur des chemins de fer : M. Schlemmer

18Directeur des mines : M. Lamé-Fleury


19Directeur des routes et de la navigation : M. Rousseau

20Directeur des bâtiments civils et palais nationaux : M. Tétreau puis M. Langlois de Neuville (Jusqu’au 13 octobre, M. Tétreau est aussi directeur des services du contentieux ; après cette date, M. Tétreau rejoint le Conseil d’État et la direction des services du contentieux disparaît).

21Préfet du Pas-de-Calais : Adolphe Poizat

Représentation parlementaire du Pas-de-Calais

Sénateurs élus le 30 janvier 1876

22Dubrulle Louis, légitimiste


23Huguet Auguste, républicain modéré


24Paris Auguste, constitutionnel


25de Rosamel Charles du Campe, monarchiste

Députés élus aux élections des 20 février-5 mars 1876

26Adam-Fontaine Achille, orléaniste [Boulogne-sur-Mer I]


27Brasme François, républicain (Centre gauche) [BéthuneII]


28Deusy Ernest, républicain (Centre gauche) [Arras I]


29Devaux Édouard, républicain (Gauche républicaine) [Saint-Omer I]

30Dussaussoy-Hubert Paul-Antoine, bonapartiste [Boulogne-sur-Mer II]

31Florent-Lefebvre Louis, républicain (Centre gauche) [Arras I]

32Hamille Victor, bonapartiste [Montreuil-sur-Mer]


33Hermary Jules, bonapartiste [Béthune I]


34Levert Charles, bonapartiste [Saint-Omer II]


35de Partz de Pressy Adolphe, légitimiste (chevau-légers) [Saint-Pol-sur-Ternoise]

Députés élus aux élections des 14-28 octobre 1877

36de Clercq Louis, candidat officiel, droite monarchiste [Béthune II]


37Devaux Édouard, républicain (gauche républicaine) [Saint-Omer I]

38Dussaussoy-Hubert Paul-Antoine, candidat officiel, bonapartiste [Boulogne-sur- Mer II]*


39Hamille Victor, candidat officiel, bonapartiste [Montreuil-sur-Mer]

40d’Havrincourt Alphonse de Cardevac, candidat officiel, droite monarchiste [Arras II]


41Hermary Jules, candidat officiel, bonapartiste [Béthune I]


42Levert Charles, candidat officiel, bonapartiste [Saint-Omer II]


43Livois Eugène, candidat officiel, bonapartiste [Boulogne-sur-Mer I]


44de Partz de Pressy Adolphe, candidat officiel, légitimiste [Saint-Pol-sur-Ternoise]

45Sens Édouard, candidat officiel, bonapartiste [Arras I]*

46* Les élections de Dussaussoy-Hubert et de Sens ayant été invalidées, un scrutin partiel fut organisé le 8 avril 1878 où ils furent vaincus, respectivement, par Alexandre Ribot et Ernest Deusy, tous les deux républicains du Centre gauche.

Groupes politiques présents dans les assemblées du début de la Troisième République

47Extrême gauche (radicale) : groupe d’avant-garde du combat démocratique, jugeant Gambetta trop modéré, notamment animé par Henri Brisson et Alfred Naquet.

48Union républicaine : républicains avancés, derrière Léon Gambetta.

49Gauche républicaine : républicains laïques et démocrates, opposés à toute démagogie et à toute violence, moins avancés socialement que les amis de Gambetta. Leaders : Jules Favre, Jules Ferry, Jules Grévy, Jules Simon...

50Centre Gauche : orléanistes déçus pour lesquels le parlementarisme l’emporte sur le principe monarchique, ralliés à la République conservatrice et libérale incarnée par Thiers. Leaders : Casimir-Périer, Dufaure, Léon Say...

51Constitutionnels : réunion de parlementaires du Centre gauche et surtout du Centre droit - dont ils sont très proches -, conservateurs au point de vue économique et social, mais qui acceptent la forme républicaine du régime. Henri Wallon, mais aussi Auguste Paris, figurent parmi les personnalités de ce groupe.

52Centre Droit : orléanistes plus attachés à la monarchie et à l’influence de l’Église sur la société que leurs collègues de Centre gauche. Ce groupe de libéraux conservateurs est emmené par les ducs d’Audiffret-Pasquier, de Broglie et Decazes.

53Droite : légitimistes libéraux se réclamant de la monarchie parlementaire et du drapeau tricolore. Leaders : Vincent Audren de Kerdrel, Charles Kolb-Bernard, Alfred de Meaux...

54Chevau-légers : légitimistes ultras, étroitement liés au comte de Chambord et intransigeants quant au pouvoir temporel du pape. Leaders : Gabriel de Belcastel, Lucien Brun...

55Appel au Peuple : bonapartistes regroupés derrière Eugène Rouher.

Les changements de titulaires dans l’administration préfectorale du Nord et du Pas-de-Calais en 1877

Nord

Avant le 16 mai

17 mai -
15 décembrea

Après le
15 décembreb

Préfet du Nord

Lizot (nommé préfet de la Seine-Maritime)

Welche
(préfet du Rhône, Min. de l’Intérieur le 23 nov.)

Paul Cambon (préfet du Doubs, en disp. s s d. en juillet)

Secrétaire général de préf.

Copin (nommé préfet de l’Yonne)

Caillat
(sec. gal de l’Eure-et-Loir mis en disponibilité)

Danican-Philidor (secrétaire général du Doubs)

Sous-préfet d’Avesnes

Blondin (révoqué)

Habert (sous-préfet de Belfort révoqué)

Ebeling (sous-préfet de Briey, révoqué en mai)

Sous-préfet de Cambrai

Monestier

Monestier

Blondin (sous-préfet d’Avesnes, révoqué en mai)

Sous-préfet de Douai

Haward de La Blotterie (mis en disp.
sur sa demande)c

Le Godinec (sous-préfet de Beaune révoqué)

Deron (ss-préf. de Béthune démissionnaire en juin)

Sous-préfet de Dunkerque

Perrin
(muté à Brest le 11 juillet)

Loubens (ancien sous-préfet révoqué)

Desains (sous-préfet de Vienne)

Sous-préfet d’Hazebrouck

Berniquet (révoqué, ss-préf. de Pontoise en déc.)

de Ferry (sous-préfet de Brioude révoqué)

Bouffet
(chef de cabinet du préfet des Côtes -du -Nord

Sous-préfet de Valenciennes

Castelain (révoqué, renom- mé en décembre)

Blanche (sous-préfet de Neufchâtel ; révoqué)

Castelain (révoqué en mai)

a. Décret du 18 mai pour les préfets, du 28 mai pour Caillat et pour les sous-préfets (sauf Angliviel de La Beaumelle et Loubens nommés le 11 juillet) ; s s d. : sur sa demande.

b. Décret du 18 décembre pour les préfets, du 20 décembre pour Danican-Philidor, du 26 décembre pour Vel-Durand, du 30 décembre pour les sous-préfets.

c. Haward de La Blotterie est nommé préfet des Landes le18 décembre.

Pas-de-Calais

Avant le 16 mai

17 mai - 15 décembre

Après le 15 décembre

Préfet du Pas-de-Calais

Tenaille-Saligny (révoqué, préf. de la Hte-Garonne en déc.)

Poizat
(préfet du Cantal ; mis en disponibilité s s d.)

Camescasse (préfet de Hte-Savoie, révoqué en mai)

Secrétaire général de préf.

de Châtaux

de Châtaux (secrétaire gal de la Somme en décembre)

Vel-Durand (sous-préfet de Montreuil révoqué en mai)

Sous-préfet de Béthune

Deron (démissionnaire en juin ss-préf. de Douai en déc.)

Angliviel de La Beaumelle (ancien sous-préfet révoqué)

Jalouzet (sous-préfet de Vitry-Le-François)

Sous-préfet de Boulogne

Najean (révoqué renommé en décembre)

Amat
(sec. gal de la Somme ; des Alpes-Maritimes en déc.)

Najean (révoqué en mai)

Sous-préfet de Montreuil

Vel-Durand (révoqué, sec gal du Pas-de- Calais en déc.)

Régis (ancien sous-préfet révoqué)

Girard (sous-préfet de Vitry-Le- François révoqué en mai)a

Sous-préfet de Saint-Omer

de Lasteyrie du Saillant

de Lasteyrie du Saillant (sous-préfet de Sedan en décembre)

Lefebvre du Grosriez (ancien sous-préfet muté dans l’administration fiscale en mai)

Sous-préfet de Saint-Pol

Légier de Lagarde

Légier de Lagarde (révoqué)

Alfred Pascal

a.Girard, ancien protégé de Jules Simon, préfère la sous-préfecture de Thiers ; il est remplacé à Montreuil par Emmanuel Lemoyne dès le 15 janvier 1878 ; il sera toutefois sous-préfet de Cambrai en 1879-1880.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Marc Guislin, « Annexes », in Un ministre artésien dans la crise du 16 mai, Villeneuve d'Ascq, IRHiS (« Histoire et littérature de l'Europe du Nord-Ouest », no 32), 2002, p. 275-286.

Référence électronique

Jean-Marc Guislin, « Annexes », in Un ministre artésien dans la crise du 16 mai, Villeneuve d'Ascq, IRHiS (« Histoire et littérature de l'Europe du Nord-Ouest », no 32), 2002 [En ligne], mis en ligne le 25 février 2013, consulté le 28 mars 2017. URL : http://hleno.revues.org/566

Haut de page

Droits d’auteur

© IRHiS

Haut de page
  • Logo IRHIS
  • Logo CNRS
  • Les livres de Revues.org